La caféine

Café

Par Caroline Huppé

Difficile de se passer de son café le matin? Puisque la caféine demeure dans le corps entre 12 et 24 heures, il n’est pas étonnant qu’on en développe vite la dépendance. La caféine se retrouve non seulement dans le café mais aussi dans les boissons énergétiques, certains médicaments et dans le chocolat. En effet, le cacao contenu dans le chocolat détient de  la théobromine, composé semblable à la caféine.

La caféine est très acidifiante pour le corps ce qui va très souvent l’obliger à soutirer du calcium des os afin de neutraliser l’acidité dans le but de ramener le pH du corps en équilibre. La caféine est un puissant diurétique et même un seul café par jour a un effet important sur la santé. Il est raisonnable de penser que boire du café est comparable à uriner nos os une tasse à la fois!  Elle est donc propice à l’ostéoporose et l’acidose mais bien d’autres symptômes peuvent également être causés par la caféine tels nervosité, insomnie, haute pression, ulcères d’estomac, problèmes de mémoire, baisse des capacités mentales, vomissements, anxiété, problèmes cardiaques, contraction des vaisseaux sanguins (vasoconstriction), etc.

Puisque la caféine est un fort stimulant, il cause une résistance à l’insuline pendant 6 heures menant à une hausse de glycémie (taux de sucre sanguin). Quand la glycémie finit par rabaisser, les symptômes d’hypoglygémie apparaissent tels la confusion et le manque d’énergie. Et on sait que les problèmes de glycémie sont la cause première du diabète de type 2. Il va s’en dire que la prise de poids et la hausse du mauvais cholestérol (LDL) accompagnent la plupart du temps cette condition.

Les xénoestrogènes sont également présents dans la caféine et peuvent mener au déséquilibre hormonal. Ils imitent remarquablement les hormones du corps et les récepteurs vont les reconnaître, cependant, en plus d’être de fausses hormones, ils se retrouvent en doses beaucoup trop fortes causant PMS, bosses sur les seins, augmentations mammaires chez les hommes, etc.

Plusieurs vitamines sont détruites par la prise de caféine dont la B1 et la B5 occasionnant certains désagréments comme la dépression, tremblements, douleurs musculaires, fatigue, irritabilité, étourdissements, dégénération des terminaisons nerveuses, etc.

Les glandes n’y échappent également pas. La thyroïde s’en retrouve trop stimulée et l’hypothyroïdie peut faire son apparition. Certaines études ont même démontré que la caféine encourageait le développement du cancer de la thyroïde. Quant aux glandes surrénales, elles se voient tellement stimulées qu’elles produisent de l’adrénaline de façon trop importante  afin de répondre à une fausse alarme de situation stressante. Les surrénales ne peuvent que s’épuiser avec le temps et affecter plusieurs mécanismes du corps et abaisser l’énergie vitale.

Les femmes enceintes ou qui allaitent doivent absolument éviter la caféine car elle peut provoquer des fausses-couches. Aussi, la caféine va directement dans le lait maternel causant des problèmes de santé importants au bébé.

Par contre, il est vrai que le café contient d’importants anti-oxydants, d’ailleurs plusieurs études en font la preuve. Cependant, les dommages causés par la caféine assombrissent beaucoup trop les quelques bienfaits de la prise de café.

Et que dire du café décaféiné? La majorité des cafés décaféinés le sont grâce à un procédé chimique utilisant un solvant (chlorure de méthylène ou acétate d’éthyle) pour dissoudre la caféine. Le danger est que le solvant ne peut jamais complètement être éliminé lors de ce processus et est très toxique pour le corps. Sinon, il existe du café BIO décaféiné qui respecte un procédé très naturel mais la réalité est qu’aucun processus ne parvient à éliminer complètement la caféine du café. Il est encore préférable de s’abstenir.

Le meilleur moyen d’arrêter le café n’est pas de diminuer la dose puisque la caféine demeure encore dans le corps mais plutôt d’arrêter complètement du jour au lendemain pendant 10 jours. Il faut s’attendre à des symptômes de détox tels maux de tête, nausées, malaises qui pourraient durer quelques jours.  Certains substituts naturels de café permettent d’atténuer le manque tel le café de chanvre qui a un goût étonnant. Et c’est lorsque l’on reprend la consommation de café qu’on peut vraiment percevoir l’impact qu’a la caféine sur le corps…

 

 

 

Contact

Caroline Huppé Naturopathe

Boisbriand,
Québec, Canada

+1 (514) 462-9400

huppe@carolinenaturopathe.ca

Share This