Imc: fiable pour évaluer le poids santé?

 

Par Caroline Huppé, Naturopathe –

Qu’est-ce que l’IMC?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’ IMC  (Indice de masse corporelle) permet d’identifier la catégorie de mesures de poids. Il indique dans quelle catégorie une personne se situe en tenant compte de deux données : le poids et la grandeur. En fait, e calcul de l’ IMC est beaucoup utilisé dans les cabinets de médecins. Il serait un indicateur de risques encourus pour la santé lié au surpoids.

L’ IMC s’obtient à partir du poids (en kilos) divisé par la taille (en mètre) au carré:

IMC  =  Poids (kg)  /  Taille en mètres au carré (m x m)

 

Les limites de l’IMC :

Le problème avec cet indicateur est que le poids ne tient pas en compte des composantes spécifiques du corps tels le gras corporel, les muscles et les os. Pour être en santé, il est préférable d’avoir une bonne masse musculaire et une bonne masse osseuse et le moins de gras abdominal possible. D’autant plus que les muscles sont plus lourds que le gras corporel! Avec le calcul de l’IMC, seul le poids total du corps est tenu en compte sans égard à l’importance de chaque composante.

 

IMC et son interprétation:

Voici les conclusions qu’on obtient pour les donnée de calcul de l’ IMC se situant entre:

  • 18,5 et 25:    Poids Santé
  • 25 et 30:       Surpoids
  • 30 et 35:       Obésité modérée
  • 35 et 40:       Obésité sévère
  • Plus de 40 :  Obésité morbide


La majorité de la population a une masse musculaire et une masse osseuse insuffisantes au dépend d’une masse graisseuse plus importante mais moins lourde. Les résultats obtenus avec le calcul de l’IMC peuvent alors sous estimer les problèmes de surpoids. Et par le fait même, les risques d’hypertension, les problèmes cardio-vasculaires et le diabète en seraient tout autant sous estimés.

Aux USA selon l’IMC, 26% de la population serait obèse mais selon les résultats obtenus avec un outil plus avancé, tel que décrit plus bas, c’est plutôt 64% de la population qui serait touché par l’obésité.

IMC

 

La Solution:

Pour tout dire, la solution serait l’utilisation d’une balance à impédance. En effet, une telle balance envoie de très faibles courants électriques (sans douleur) permettant de soutirer d’importantes informations relatives à la composition du corps. Ainsi, il est possible d’identifier la quantité de gras corporel, de masse musculaire, masse osseuse et d’eau dans le corps. Par contre, cette balance est contre indiquée pour les femmes enceintes ou les personnes ayant un « pacemaker ».

D’abord, une donnée telle le pourcentage de gras corporel est assurément une donnée plus fiable pour évaluer le niveau de poids. De plus, la majorité de ces balances permettent d’évaluer le niveau de gras viscéral (gras du ventre), indicateur de premier choix pour évaluer les risques d’hypertension, de problèmes cardio-vasculaires ou de diabète. Également, la balance à impédance permet d’évaluer le taux d’hydratation du corps et l’âge métabolique. Ces données sont très intéressantes pour évaluer l’état global de toute personne cherchant à atteindre son poids santé.

Finalement, si vous croyez être en territoire à risque avec votre poids? Considérez le programme de poids santé IN.FORM que voici: https://carolinenaturopathe.ca/produit/programme-de-poids-sante/ . Et pour avoir accès à mon livre de recettes santé gratuit, veuillez cliquer sur ce lien de la page de mon site: https://carolinenaturopathe.ca/ .

 

 

Contact

Caroline Huppé Naturopathe

Boisbriand,
Québec, Canada

+1 (514) 462-9400

huppe@carolinenaturopathe.ca

Share This